DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

INDRE-EN-BERRY

chronique

LA PANTOUFLE DU BERRY




Des chaussons français dans le BERRY, oui exactement à VATAN dans l'INDRE. Dans le centre de la France trois passionnés fabriquent des pantoufles "100% made in FRANCE". De leur atelier sortent des modèles originaux et de qualité, pour petits et grands. Nous leur avons redu visite. En visualisant les diaporamas vous allez voir la confection d'une pantoufle de A à Z.
Ces trois spécialistes  du chausson ont décidé en 2011 de créer leur entreprise. Une sacrée mission à laquelle ils s'adonnent avec passion. Idée, conception, vente, expédition....Martine, Patricia et Michel s'occupent de tout. Leurs matières premières proviennent au maximum de France et ils collaborent avec un atelier de tissage pyrénéen. Il est de plus en plus difficile pour eux de se fournir dans l'Heganone. Certains fournisseurs ne vendent que des grandes quantités et leur activité ne leur permet pas d'en acheter autant.
Une technique de travail à l'ancienne. 
C'est Michel qui conçoit les nouveaux prototypes. Son métier : patronnnier modéliste en chaussures, avec plus de trente ans d'expérience il a le coup de main.
Première étape : trouver l'inspiration. "Ca me vient en regardant autour de moi. Un jour, la vue d'un torchon m'a donné une idée. Après je fais des essais" raconte l'artisan. Puis il attrappe une "forme", un bout de bois qui a été taillé pour ressembler à un pied. Il n'y a plus qu'une seule personne qui réalise ces modèles en France, on l'appelle le "formier". Ce savoir-faire à l'ancienne Michel le maîtrise parfaitement. Quelques traits au crayon bien placés sur la forme et un chausson commence à naître.
Une fois la matière première découpée à la taille souhaitée, à l'aide d'un emporte-pièce et d'une grosse presse (que vous verrez par la suite), c'est Martine, experte en couture, qui prend le relais. Elle assemble les morceaux qui forment le tour du chausson, puis le fond et pose les bordures, en changeant de machine selon la tâche à effectuer. Un travail minutieux qu'elle réalise avec une dextérité impressionnante. Il s'agit ensuite de coller une semelle sous le chausson pour finaliser la paire. (Une paire de charentaise a été faite avec le logo des Anysetiers devant nous). En une journée, 250 paires de charentaises, leur modèle fétiche, peuvent être confectionnées à l'atelier.
Des chaussons originaux qui s'adaptent à tous les pieds.Leur maître-mot : créer des pantoufles de qualité et originales. Dans leurs collections, on trouve des charentaises, des mules, des ballerines de toutes les couleurs. Les tailles démarrent au 28 et peuvent même aller jusqu'au 53 mais la il faut passer commande. En allant sur place, on peut personnaliser ses chaussons comme on le souhaite. Certains apportent le tissu qui leur plaît, d'autres demandent à ce qu'un message soit brodé. Patricia nous précise qu'il faut toujours prendre sa vraie pointure et non une taille au dessus.
A l'issue de cette visite, nous avons pris la route pour rejoindre l'auberge "LA COGNETTE" à ISSOUDUN où nous avons pû appréciser et déguster le succulent déjeuner qui nous fût servi.
Nous nous sommes quittés vers 15h30 en se donnant rendez-vous le 5 Mars prochain pour l'ASSEMBLEE GENERALE

L'Epistolière
Jacqueline ABREMSKI




accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com