DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

INDRE-EN-BERRY

chronique

DE RUNGIS A VAUX - LE - VICOMTE




L'HISTOIRE DU MARCHE : Rungis tenait son premier jour de marché, il y a 40 ans, le 3 mars 1969 Cet événement majeur s'inscrivait dans le cours d'une longue histoire vieille de 800 ans qui se poursuit encore aujourd'hui. Depuis le 12ème siècle, les halles centrales de Paris ont ainsi parfaitement rempli leur mission d'approvisionnement de Paris que l'on peut, sans hésiter, qualifier de service public. Le marché de RUNGIS représente l'excellence des produits et des savoir-faire de la gastronomie française. Surface du marché 234 ha - 12 000 salariés sur le marché - 1 200 entreprises installées sur ce marché.
Nous avons visité : LA MAREE : C'est le plus grand pavillon du marché, nous y avons découvert de beaux poissons et crustacés. Une diversité renouvelée chaque nuit. LES PRODUITS CARNES : Dans ce bastion de la tradition gastronomique, les plus belles pièces y sont exposées, sans oublier la triperie. LES PRODUITS LAITIERS : On y découvre le plus grand plateau de fomage au monde, une offre haut de gamme de produits rares et d'exception, foie gras et autres pépites de la gastronomie française. LES FRUITS ET LEGUMES : Bienvenue dans le premier verger de France riche en couleurs et en odeurs. A peine mis le pied dans ce secteur que le parfum des fruits imprègnia nos narines et nous mis l'eau à la bouche. L'HORTICULTURE : fleurs coupées, plantes et décoration. Avec les fleurs exotiques et autres nous avons eu droit à un tapis multicolore pour achever notre visite dans cette ville de RUNGIS. On peut dire "Ville" car on y trouve d'autres corps de métiers tels que coiffeur, dentiste, médecin, restaurateur etc... .Mais avant de reprendre la route un petit déjeuner nous a été servi au bistro en plein coeur de RUNGIS. 
Nous nous sommes ensuite dirigés vers VAUX-LE-VICOMTE pour la visite du château. Le domaine de VAUX-LE-VICOMTE est le fruit de Nicolas FOUQUET. Pour bâtir sa demeure, il s'adjoint les services de l'architecte Louis LE VAU, du jardinier paysagiste André LE NOTRE ainsi que du peintre décorateur Charles LE BRUN. Ce château est devenu une demeure familiale depuis 350 ans. Propriété de 3 familles successives, le château de VAUX-LE-VICOMTE est acquis en 1875 par Alfred SOMMIER, industriel sucrier français. Il réalise de grands travaux, fidèlement à l'origine, afin de préserver ce palais des Arts et lui rendre sa splendeur originelle. Ses descendants, la famille VOGUE, nous ouvrent les portes de leur demeure et c'est ainsi que nous participons aux efforts de restauration. La superficie du jardin à la française dessiné par LE NOTRE est de 33 hectares, la superfie totale du domaine est de 500 hectares. Nombre de bassins en eau 20, il en existait 36 à l'époque de FOUQUET. 70 employés s'occupent du domaine.
Cette journée se termina par un bon déjeuner au restaurant du château "L'ECUREUIL"
Un GRAND MERCI à notre argentière Françoise COURREGES qui nous a organisé cette journée ensoleillée.


accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com